Pour toi qui m'est chère...

Pour toi qui m'est chère...

 

Peut-être suis-je trop franc
A te dire ce que je ressens,
Mais parfois je suis énervé
Et je n'arrive plus à me contrôler.

Excuse-moi... je suis désolé
Si par ma méchanceté
J'ai mis en danger notre amitié
Et te pousse à me détester.

Les jours des longues discussions
Sont désormais révolus.
Cela m'attriste et me tue
Car seul ton silence me répond...

Lirion




"Mon coeur était déchiré, 
Mon âme éparpillée, 
Mes sentiments envolés, 
Mon ego atrophié... 

Puis il y a eu ce jour, 
Où tout paraissait trop lourd...
Et ma vie, je l'ais reprise, 
Laissé tomber ces bêtises. 

Cette culpabilité
Qui ne me quittait jamais, 
Ta jalousie me tuait.
Cette possessivité
Qui plus que tout, m'opprimait.

Le seul espoir qui me restait, 
Couper ce qui nous liait
Ou m'endormir à jamais. 

Excuse-moi... Je suis désolée, 
Je te pousse a me détester, 
Je met en danger notre amitié
Avec ma méchanceté...

Les jours des longues discussions 
Sont désormais révolus. 
Cela m'attriste et te tue, 
Car seul mon silence te réponds..."

...

×